• Niveau d'étude visé

    BAC +5 et plus

  • ECTS

    120 crédits crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante

    HISTOIRE

Présentation

Co-habilité entre les universités de Paris II Panthéon-Assas et Sorbonne Université, le master Relations internationales (au choix d’une mention droit, sciences politiques, histoire) offre un formation de 4 semestres qui croise les quatre disciplines constitutives de l’approche des relations internationales : le droit, l’histoire, les sciences politiques, l’économie. Les enseignements sont délivrés, dans le quartier latin, sur les sites de Panthéon-Assas, de la Sorbonne et de la Maison de la recherche de Sorbonne Université. Formation de 700 heures en première année et 350 en seconde année, le master recrute des diplômés de licence (bachelor) quelle que soit la discipline de formation initiale, d’abord en sciences humaines et sociales. Le recrutement par accès direct en seconde année offre une dizaine de places par an, avec un diplôme requis de master 1.

L’originalité de cette formation réside dans la compréhension de la société et de la politique internationales, incluant les Etats, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales, les grandes questions économiques. Qu’il s’agisse des acteurs étatiques et non étatiques, la première année du master est consacrée, par un tronc commun d’enseignements obligatoires et quelques enseignements optionnels, à une présentation globale des objets et des questions, par une approche combinée des quatre disciplines de formation.

En voie professionnelle comme en voie recherche, Il n’y a donc pas de préparation de mémoire de recherche ou de rapports de stage qui sont tous deux réservés à la seconde année. En master 2, les enseignements obligatoires sont programmés lors du troisième semestre en reposant sur le choix de séminaires tantôt obligatoires, tantôt optionnels. Période de recherche (voie recherche) et de stage (voie professionnelle) sont organisés au quatrième semestre du printemps à l’automne académiques.

L’enseignement se caractérise par l’équilibre entre les enseignements académiques, la formation par les praticiens, l’attention aux langues étrangères vivantes. Il vise à une découverte des activités internationales et des métiers à l’international par les échanges avec les institutions et les milieux professionnels qui s’y développement, en particulier de la diplomatie, de la sécurité et défense, des organisations internationales.  Ce master veut former à la fois des professionnels recrutés tant par des institutions publiques par la voie du concours à niveau master 2 qu’en sortie directe de diplôme qu’il cherche d’autre part à former des chercheurs et chercheuses par un doctorat en relations internationales (mention droit, sciences politiques, histoire).

Les années de formation se déroulent de la mi-septembre à la mi-juillet, avec des enseignements programmés sur trois ou quatre semestres incorporant un séminaire de négociation internationale, des déplacements à l’étranger, la visite d’institutions publiques, la participation aux activités de journées d’études et de colloques organisés par l’UMR Sorbonne Identités Relations internationales et Civilisations de l’Europe et le Centre Thucydide de Panthéon-Assas. Elles ouvrent à un tissu associatif et humain riche dont l’Association des jeunes internationalistes qui intègre les étudiants à une association d’Alumni dynamique.

Lire plus

Savoir faire et compétences

Ce professionnel est doté d'un niveau de culture générale élevé et dispose d'une connaissance des grands enjeux et débats actuels français et internationaux.

Les savoirs spécifiques :

Culture historique :
Interprétation critique de faits et de leur contexte social, économique et politique
Etude globale des mondes antique, médiéval, moderne et contemporain dans leurs multiples dimensions sociale, culturelle, spirituelle, politique et économique
Culture historique approfondie dans le domaine du droit et de l'Histoire des relations internationales (monde anglo-saxon, Afrique, monde arabe, Russie, monde germanique...), et des questions géopolitiques (paix et sécurité internationale, stratégie et défense, renseignement, multilatéralisme et gouvernance mondiale, politique étrangère des grands Etats européens...).

Les savoir-faire spécifiques :

Analyse et synthèse critiques :
Analyse croisée et commentaire critique de différents types de données (texte, iconographie, statistiques...)
Capacité à saisir des données détaillées et de portée générale sur les différentes dimensions des sociétés et à les contextualiser
Compréhension des jeux d'acteurs et des logiques d'actions
Aptitude à décrypter le sens des métaphores, des concepts, des références d'un texte et à déceler les intentions de l'auteur
Aptitude à concevoir des modèles sociétaux d'interactions sociales et de situations-type (l'entente, les conflits, un déficit budgétaire...)
Capacité à identifier des modèles de situations passées comparables à des situations actuelles, au service d'une appréhension fine du temps présent

Les savoir-faire transversaux :

Conduite d'un projet de recherche :
Choix d'un objet de recherche, construction d'une problématique originale à résoudre et formalisation des hypothèses à vérifier
Conception de la méthodologie
Elaboration d'un rétro-planning et gestion du temps en continu
Elaboration et exploitation d'une bibliographie et d'une webographie ; recueil de sources complémentaires de différentes natures et époques (archives, iconographies...) ; gestion d'une veille thématique
Mobilisation sélective et synthétique de l'information pertinente
Capacité à approfondir un sujet, à l'étudier dans tous ses aspects et à le situer dans son contexte

Communication écrite et orale en français et en anglais :
Rédaction de rapports d'analyse, d'articles scientifiques et de notes de synthèse
Exposé public d'une réflexion argumentée

Informatique :
Recherche et recueil d'informations ciblées sur internet et dans des bases de données spécialisées
Traitement de texte : production de documents structurés et de schémas (Word, Writer)
Tableur : traitement de données statistiques, création de tableaux et de graphiques (Excel, Calc)
Création de bases de données (Access)
Diaporama hypermédia : présentation synthétique de textes, sons, images fixes et animées, liens internes et externes (PowerPoint, Impress)

Auto-formation : élargissement autonome et en continu de ses savoirs et de ses savoir-faire

Lire plus

Dimension internationale

 

L’essence du master est de former précisément à la démarche des relations internationales par les quatre disciplines constitutives que sont l’histoire, le droit, la science politique, l’économie. Aussi les enseignements de 1ère et 2ème année ouvrent-ils, puis spécialisent-ils aux approches que ces disciplines prêtent aux relations internationales.

C’est pourquoi l’accent est mis sur l’analyse des aires régionales et culturelles étrangères par un large ensemble d’enseignements et de séminaires optionnels couvrant les aires européennes, américaines, asiatiques notamment. En master 2, la spécialisation est conduite sur un pays étranger comme sur une question internationale ou une organisation internationale.

Une mobilité internationale est enfin possible au seul 4ème semestre du master entre le printemps et l’automne, d’une durée de trois à six mois. Cette mobilité internationale est conduite dans le cadre des conventions des universités de la Sorbonne et de Paris II avec des universités étrangères (voir liste des conventions pour l’UFR d’histoire de Sorbonne Université, de sciences politiques et de droit pour Paris 2 auprès des UFR et de leurs services respectifs de relations internationales). Celle-ci est projetée dès la fin du premier semestre de master 1 pour l’année universitaire suivante.

Pour plus d'informations : https://lettres.sorbonne-universite.fr/international-lettres/relations-internationales

Lire plus

Programme

Sélectionnez un programme

M1 Histoire : Relations internationales

 

Master Histoire, spécialité Relations internationales

Sorbonne Université, Faculté des lettres

 co-habilité avec l'Université Panthéon-Assas

 

Présentation générale

 

 

Permettant la présence dans le champ universitaire français d’une formation diversifiée et approfondie dans une discipline dominée par les études anglo-saxonnes, le Master Relations internationales est porté par deux universités : l’Université Panthéon-Assas (Paris II) et Sorbonne Université, Faculté des Lettres.

 

Ces deux établissements, aux expertises et expériences complémentaires, entendent offrir une formation complète, exigeante, capable de répondre aux attentes de la recherche et des professionnels.

 

Il s’agit de former des spécialistes de haut niveau à l’analyse des relations internationales maîtrisant les théories et les données statistiques de la mondialisation, de l’intégration régionale et des échanges internationaux, destinés à réaliser des recherches de qualité et à exercer des responsabilités opérationnelles ou de conseil.

 

La 1ère année de Master (M1) propose de grands cours introductifs au droit, à l’économie, à l’histoire ou à la science politique. Elle a également la volonté d’offrir aux étudiants de premières approches thématiques ou géographiques afin de les initier à l’étude plus localisée des relations internationales et de répondre à la variété des intérêts qu’ils peuvent exprimer.

 

La 2ème année de Master (M2) vise ensuite à :

  • approfondir les connaissances et l’expérience acquises,
  • compléter la formation initiale,
  • faciliter l’insertion dans le monde professionnel (filière professionnelle) ou dans celui de la recherche (filière recherche).

 

Organisation des enseignements

 

 

1ère année (M1), Semestre 1

 

4 enseignements obligatoires (24h avec 15hTD) :

  • Introduction à l’étude des relations internationales (Paris II), Pr. Julian Fernandez
  • Introduction au droit public et au droit international public (Paris II), Pr. Julian Fernandez
  • Introduction à l’histoire des relations internationales 1 (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Pr. Olivier Forcade
  • Introduction à l’économie (Paris II), Pr Claude Pondaven

 

1 séminaire obligatoire (commun avec le M2)

  • Les classiques des relations internationales (24h), Pr. Jean-Vincent Holeindre

 

2 séminaires optionnels de 24h à choisir parmi les suivants :

  • La Chine dans les relations internationales (Paris II), Dr. Paul Charon
  • Paix et sécurité internationale (Paris II, mutualisé avec le M1 Justice pénale internationale), Pr. Serge Sur.
  • Organisations internationales (Paris II, mutualisé avec les M1 Science politique et Politiques publiques), Dr. Delphine Lagrange
  • La France et sa défense à l’époque contemporaine* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Pr. Tristan Lecoq
  • Histoire de l’islam moderne et contemporain* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Dr. Anne-Laure Dupont
  • Histoire des coopérations européennes* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Pr. Laurent Warlouzet
  • L’Allemagne dans la guerre froide (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Pr. Miard Delacroix
  • Asie contemporaine* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Dr. Victor Louzon et Dr. Olivier Sibre.
  • La Russie dans les relations internationales* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Dr. Sophie Momzikoff.

 

* Les séminaires annuels, proposés par Sorbonne Université, doivent être choisis au 1er et   2e semestre. Ils sont validés par un examen final au 1er et au 2e semestre (les TD ne sont pas suivis).

 

Enseignement de deux langues vivantes de 2x24h : Langue vivante 1 (Paris II) et Langue vivante 2 (Sorbonne Université, Faculté des Lettres).

 

 

1ère année (M1), Semestre 2

 

4 enseignements obligatoires (24h CM + 15h TD) :

  • Droit international public approfondi (Paris II), Pr. Julian Fernandez
  • Introduction à l’histoire des relations internationales 2 (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Pr. Olivier Forcade
  • Économie politique internationale (Paris II), Pr. Frédéric Zumer
  • Histoire de la pensée internationale (Paris II), Dr. Pascal Gourgues

 

3 séminaires optionnels de 24h chacun à choisir parmi les suivants :

  • L’Afrique dans les relations internationales (Paris II), Dr. Jean-Pierre Bat et Dr. Corentin Cohen.
  • Espaces internationaux (Paris II), Pr. Niki Aloupi
  • Multilatéralisme et gouvernance mondiale (Paris II), Dr. Eric Wyler
  • Guerre et paix : introduction aux études stratégiques (Paris 2, mutualisé avec les Master Science politique et politiques publiques), Dr. Edouard Jolly
  • Libertés fondamentales et relations internationales (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Pr. Roseline Letteron
  • Histoire de l’islam moderne et contemporain* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Dr. Anne-Laure Dupont
  • La France et sa défense à l’époque contemporaine* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Pr. Tristan Lecoq
  • La Russie dans les relations internationales* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Dr. Sophie Momzikoff
  • Asie contemporaine* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Dr. Victor Louzon et Olivier Sibre
  • Histoire des coopérations européennes* (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), Pr. Laurent Warlouzet

 

* Les séminaires annuels sont proposés par Sorbonne Université. S’ils sont choisis par les étudiants de Paris II, ils doivent être suivis au 1er et 2e semestre. Ils sont validés par un examen final au 1er et au 2e semestre (les TD ne sont pas suivis).

 

Enseignement de deux langues vivantes de 2x24h : Langue vivante 1(Paris II) et Langue vivante 2 (Sorbonne Université, Faculté des Lettres).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir la page complète de ce parcours

M2 Histoire : Relations internationales

 

Master Relations internationales

Université Panthéon-Assas

Sorbonne Université, Faculté des lettres

 

 

Présentation générale

 

 

Permettant la présence dans le champ universitaire français d’une formation diversifiée et approfondie dans une discipline dominée par les études anglo-saxonnes, le Master Relations internationales est porté par deux universités : l’Université Panthéon-Assas (Paris II) et Sorbonne Université, Faculté des Lettres.

 

Ces deux établissements, aux expertises et expériences complémentaires, entendent offrir une formation complète, exigeante, capable de répondre aux attentes de la recherche et des professionnels.

 

Il s’agit de former des spécialistes de haut niveau à l’analyse des relations internationales maîtrisant les théories et les données statistiques de la mondialisation, de l’intégration régionale et des échanges internationaux, destinés à réaliser des recherches de qualité et à exercer des responsabilités opérationnelles ou de conseil.

 

La 1ère année de Master (M1) propose de grands cours introductifs au droit, à l’économie, à l’histoire ou à la science politique. Elle a également la volonté d’offrir aux étudiants de premières approches thématiques ou géographiques afin de les initier à l’étude plus localisée des relations internationales et de répondre à la variété des intérêts qu’ils peuvent exprimer.

 

La 2ème année de Master (M2) vise ensuite à :

  • approfondir les connaissances et l’expérience acquises,
  • compléter la formation initiale,
  • faciliter l’insertion dans le monde professionnel (filière professionnelle) ou dans celui de la recherche (filière recherche).

 

 

 

2ème année (M2), Organisation du programme de formation

 

Semestre 3

2 Cours obligatoires (24h CM) avec enseignements méthodologiques (24h EM)

Crises et conflits internationaux (Paris II) :   

Cours : Pr. Nicolas HAUPAIS, Professeur de droit public à l’Université d’Orléans

EM : Col. Hervé PIERRE, docteur en science politique, adjoint terre du chef de cabinet militaire du Premier Ministre.

Régulations économiques et financières internationales (Paris II) :        

Cours : Pr. Aimé SCANNAVINO, Professeur d’économie à l’Université Panthéon-Assas.

EM : M. Maxence BRISCHOUX, ancien élève de l’ENA.

 

4 Cours obligatoires (24h CM) :

  • Théorie des relations internationales (Paris II): Jean-Jacques ROCHE, Professeur de science politique à l’Université Panthéon-Assas.
  • Politique étrangère de la France (Paris II): Dr. Anne-Cécile Robert, Directrice des relations internationales au Monde diplomatique
  • Politique étrangère des États-Unis - enseignement donné en anglais (Paris II): Dr. Maud QUESSARD, Maître de conférence et Directrice de domaine à l’IRSEM
  • Le système onusien (Paris II): Emilija PUNDZIUTE-GALLOIS, ancienne diplomate et docteur en science politique.

 

1 Exercice pratique obligatoire (15h TD) :

Simulation de négociation internationale (1 semaine, 15h TD) : Dr. Hélène de POOTER, Maître de conférences à l’Université de Franche-Comté et M. Keyvan PIRAM, secrétaire général du Centre Thucydide.

 

2 Séminaires obligatoires (48h) :

Méthodologie : 12h de méthodologie de la recherche et 12h d’aide à l’insertion professionnelle, avec rencontres de professionnels des relations internationales, Pr Jean-Vincent Holeindre, Professeur de science politique à l’Université Panthéon-Assas (lundi 17h-19h, Amphi 4, Panthéon).

Classiques des relations internationales (24h), mutualisé avec le M1 Relations internationales, Pr Jean-Vincent Holeindre, Professeur de science politique à l’Université Panthéon-Assas (Mardi 18h-20h, Centre Assas, Amphithéâtre 4).

 

1 Séminaire mutualisé (24h) à choisir parmi les suivants :

  • Renseignements dans les relations internationales (Sorbonne Université, Faculté des Lettres)* : Pr. Olivier FORCADE, Professeur d’histoire des relations internationales à Sorbonne Université
  • Relations internationales dans l’Antiquité (commun au M2 Philosophie du droit, Paris II): Pr. Jean-Vincent Holeindre, Professeur de science politique à l’Université Panthéon-Assas.
  • Communication de crise (commun au M2 Médias et Mondialisation, Paris II): Emmanuel BLOCH, Professeur associé à l’Université Panthéon-Assas
  • Nucléaire militaire (mutualisé avec l’ENS) * : Mme Mélanie Rosselet diplomate au CEA.
  • L’Europe dans les relations internationales (Paris II): Jean -Denis MOUTON, Professeur émérite de droit public à l’Université de Lorraine.

 

*Ce séminaires peuvent se prolonger sur le second semestre, au-delà du 1er février. Ils sont accessibles à tous mais les étudiants de la filière professionnelle doivent veiller à ce que le suivi de ces enseignements soit compatible avec le début ou l’organisation de leur stage.

Enseignement de deux langues vivantes (2x24h) :

  • Langue vivante 1, Anglais (Paris II), M. Jonathan Magidoff, Professeur d’anglais
  • Langue vivante 2 (Sorbonne Université, Faculté des Lettres), à choisir parmi les matières proposées par Sorbonne Université.

 

2ème année (M2), Semestre 3

Au choix, l’une des deux options suivantes :

  • Option professionnelle: stage professionnel.

Le stage d’une durée minimum de trois mois, ne peut commencer avant le 1er février de l’année d’études. A l’issue de celui-ci, un rapport de stage est rendu et évalué (80 000 signes espaces compris minimum sans compter la bibliographie, les notes et les annexes). Il fait l’objet d’une soutenance soit fin juin/début juillet, soit début septembre pour les stages longs ou commencés tardivement.

  • Option recherche: rédaction d’un mémoire de recherche.

Celui-ci doit être fondé sur des sources de première main et une bibliographie originale. 150000 signes espaces compris maximum sans compter la bibliographie, les notes de bas de page et les annexes. Il fait l’objet d’une soutenance fin juin/début juillet.

Pour les étudiants en option recherche, 3 cours obligatoires (24h) sont également organisés au second semestre :

  • Grands enjeux stratégiques (commun au M2 Sécurité et Défense et M2 Etudes politiques, Paris II): enseignement délivré en anglais, : Pr. Olivier Schmitt, Professeur de science politique, directeur des études et de la recherche de l’IHEDN.
  • Renseignement dans les relations internationales (Sorbonne Université, Faculté des Lettres)* : Pr. Olivier FORCADE, Professeur d’histoire des relations internationales
  • Répression du terrorisme (commun au M2 Justice pénale internationale, Paris II): Sharon WEILL, Maître de conférences en droit international.

 

Volume horaire par étudiant en option professionnelle : 303h

Volume horaire par étudiant option recherche : 375h

Volume global du diplôme : 495h, dont 375h pour Paris II

Crédit ECTS : 60

 

Attention : Le séminaire obligatoire de méthode, intitulé « Les classiques des relations internationales », est obligatoire pour les étudiants de M1 et de M2. Il s’agit du seul cours commun aux 2 années de master. Il est évalué sur le mode du contrôle continu, mais constitue aussi une préparation au grand oral de fin d’année.

Voir la page complète de ce parcours

Admission

Conditions d'accès

Être titulaire d'une licence obtenue dans une université, en classes préparatoires ou en grand établissement scientifique, dans le domaine des sciences sociales et humaines. Les trois mentions de rattachement du master sont des disciplines constitutives des relations internationales, à savoir le droit, l'histoire, les sciences politiques, les diplômés d'économie pouvant également candidater. Toutes les disciplines académiques sont autorisées à candidater.

Un dossier de candidature (cv, notes depuis la première année d'étude, lettre de motivation, éventuelles recommandations) est déposé par une procédure dématérialisée sur e-candidat entre le 15 avril et le 15 mai 2021 (ainsi que sur l'application de Paris 2 Panthéon-Assas). Les candidatures sont sélectionnées en vue d'un entretien avec un jury d'admission composé de professeurs/formateurs, au début du mois de juin. 

Il est fortement conseillé de procéder à une double candidature  sur les plateformes de Paris II et de SU  de manière à créer pour chaque candidat son numéro ENT à la Faculté des Lettres.

Enfin, la bonne maîtrise des langues étrangères (deux au moins) est vivement recommandée (niveau B2 et C1 à l'intégration ; certificats de langues appréciés). La formation n'a pas pour but d'engager l'apprentissage d'une langue rare en grand débutant.

Accès en formation initiale :

https://candidatures-2021.sorbonne-universite.fr

 

Plus d'information auprès du service des inscriptions administratives :  01 40 46 25 49 ;

http://scolarite.contact.paris-sorbonne.fr  et préciser l'objet de votre demande :  "admission Master"

 

Lire plus

Modalités d'inscription

Les inscriptions administratives dématérialisées devraient avoir lieu du  7 juillet au  22 juillet  2021 ( date à confirmer)

Lire plus

Et après

Poursuite d'études

La préparation et la présentation de concours à la fonction publique nationale (concours d'Orient, ENA...) et internationale (organisations internationales, Union européenne) constitue le projet d'étudiants et étudiantes dès l'année d'obtention du diplôme, notamment en voie professionnelle.

La voie recherche oriente vers le doctorat, d'abord par la recherche et l'obtention de contrats doctoraux du ministère de la recherche et de l'enseignement supérieur comme du ministère des Armées (Direction générale des relations internationales et stratégiques, service historique des armées, ou de contrats CIFRE).

Lire plus

Insertion professionnelle

Le master ouvre aux métiers de l’international et à l’international.

Il prépare tant aux concours de la fonction publique internationale (organisations internationales, soit l’UNESCO, l’OCDE… et Union européenne), sans offrir de préparation spécifique à ces concours. Il oriente également vers les administrations publiques nationales auxquelles on accède par des concours de catégorie A ou des recrutements de catégorie A : par exemple les ministères des Affaires étrangères, de l’Europe (ENA, concours d’Orient…), de la Défense et de la Sécurité tant en France qu’à l’étranger pour les étudiant€s étrangers comme français.

Il permet également de se spécialiser en vue du recrutement par des entreprises développant leurs activités à l’international ou des institutions de recherche travaillant sur et (ou) à l’étranger. De même, la filière de la recherche par le doctorat ouvre à une internalisation dans les domaines de spécialisation disciplinaires envisagés. Le travail est conduit sur un pays étranger, dans des positions de recherche permises par l’établissement de co-tutelle avec des établissements universitaires ou scientifiques et des entreprises en France comme à l’étranger (contrat CIFRE notamment).

Lire plus