Master Histoire : Mondes contemporains

PDF
Vous êtes ici :

Master Histoire : Mondes contemporains

Résumé de la Formation

  • Type de diplôme: Master
  • Domaine: Sciences humaines et sociales
  • Mention: Histoire
  • Spécialité: Mondes contemporains
  • Finalité du master: Recherche

Présentation

Présentation

Cette formation concerne l’histoire de la France et d’autres pays (des mondes anglo-saxons et latino-américains à l’Extrême-Orient en passant par l’Afrique, le Moyen-Orient et d’autres pays d’Europe) sur une période allant de la Révolution française au temps présent.

Les sujets peuvent être choisis en histoire politique, économique, sociale et culturelle, en tenant compte, par exemple, des apports de l’histoire des représentations et des sensibilités, du genre et de l’histoire connectée.

Le cursus comporte une initiation à la collecte et à l’analyse de toutes les sources (des archives aux documents électroniques) : étude de presse, questionnaire, base de données, prosopographie, etc. La combinaison de ces méthodes permet, par exemple, d’étudier le profil et les destinées de certaines élites, de certains groupes professionnels (chefs d’entreprises, cadres, artistes, enseignants), de cohortes de familles ou de catégories particulières.

Séminaires (voir les réunions et les programmes sur la page de l’UFR d’histoire, colonne de droite).

Recherches sur l’histoire de la Révolution et de l’Empire (Pr. J.-O. Boudon)

Politique et Religion au XIXe siècle (Pr. J.-O. Boudon – Dr. E.  Anceau, HDR)

Anthropologie sociale et culturelle, XIXe-XXe siècles (Pr. E. Mension- Rigau)

Histoire économique et sociale contemporaine (Pr. D. Barjot)

Enfance, jeunesse, éducation, genre, XIXe-XXIe siècles (Pr. J.-N. Luc)

Méthodes et objets de l’Histoire politique contemporaine XXe-XXIe siècles (Pr. O. Dard)

Radicalités et violences politiques au XXe– XXIe siècles (Pr. O. Dard – sém. M2)

Droits fondamentaux, démocratie et relations internationales (Pr. R. Letteron – sém. M2) 

Cultures politiques, sociétés, mémoires et transferts dans les pays germaniques contemporains (Pr. R. Hudemann – sém. M2)

Histoire de l’Amérique latine et du monde lusophone, XIXe-XXIe siècles (Dr A. Enders, HDR)

Histoire du monde arabe et du Moyen-Orient, (Pr. C. Mayeur-Jaouen et Dr A.-L. Dupont)

Objectifs et compétences visées

- Donner la maîtrise des clés historiques permettant d’analyser le fonctionnement et l’évolution de certaines sociétés depuis la fin du XVIIIe siècle, ainsi que d’identifier les racines historiques de l’actualité.

- Montrer la diversité des objets d’études et des itinéraires, qui conduit, par exemple, à mettre en relation un discours, un règlement, une pratique sociale, les profils des acteurs et leurs représentations afin de mieux comprendre les facteurs explicatifs du fonctionnement d’une société et des comportements de ses membres. Conformément à cet objectif, les choix politiques, les réformes éducatives, la gestion de l’entreprise, les manifestations culturelles, les pratiques religieuses, l’imaginaire collectif, les relations entre des communautés, les déviances, par exemple, sont toujours replacés dans un large contexte, ainsi qu’au carrefour des différentes approches historiques.

- Former à la quête et à la maîtrise d’informations spécifiques, en raison de leur nombre ou de leur nature, à l’étude d’une partie de l’époque contemporaine : sources imprimées, statistiques, orales ; photographies, films, radio, télévision, toile.

- Exploiter ces sources selon la méthode de la critique historique, en fonction d’une problématique et en utilisant des outils adaptés (statistiques, linguistiques, etc) afin de produire un mémoire argumenté et bien présenté.

- Maîtriser des savoir-faire généraux : langue étrangère, communication électronique, rédaction d’une note de lecture ou d’un rapport d’étape, présentation d’un exposé bien construit.

Tutorat

Les directeurs de recherche assurent ce tutorat, par des rendez-vous et par mail, au cours des quatre semestres d’étude. L’entraide entre étudiants est également bénéfique au sein des séminaires.

Mobilité internationale

Deux dispositifs : des conventions bilatérales et Erasmus. Des Français peuvent aller étudier, sur place, un sujet relatif à l’histoire d’autres pays européens, du Canada ou des États-Unis. De courtes missions de dépouillement des archives dans un pays étranger peuvent être prises en charge Des étudiants étrangers viennent, à Paris-Sorbonne, étudier un sujet relatif à l’histoire de la France ou d’un autre pays.

 

Programme

Organisation de la formation

* Cours du Master 1 recherche (10 h hebdomadaires environ) : séminaire du directeur de recherche (liste infra), méthodologie, langues vivantes, un cours fondamental de la 3e année de licence, un cours de sciences et techniques annexes (STA).

* Cours du M2 recherche (6 h hebdomadaires environ au semestre 1, 3h au second) : séminaire du directeur de recherche (liste infra), 2ème séminaire, méthodologie, langue vivante.

* La formation à la recherche est assurée, en plus, par l’assistance à des journées d’étude, des colloques, des soutenances de thèses et par la participation de certains étudiants à des ateliers ou à des groupes de recherche au sein des laboratoires partenaires. Le parcours particulier recherche-agrégation comporte des enseignements spécifiques en M1 et en M2.

* Un travail personnel important est nécessaire pour dépouiller un corpus de sources consistant et une bibliographie étoffée, puis pour rédiger de vrais mémoires de master 1 et 2. Des missions de dépouillement de sources peuvent être financées, en province ou à l’étranger. Le directeur du mémoire conseille une organisation du cursus pertinente aux étudiants engagés dans le parcours particulier recherche-agrégation

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

Modalité de contrôle de connaissances : http://www.paris-sorbonne.fr/mcc

 

Aménagements particuliers

L’organisation du master et le calendrier des enseignements en quatre semestres sont alignés sur le cadre défini par l’UFR d’histoire.

Stages

Dépendant des projets personnels des étudiants, ils n’interviennent pas dans l’évaluation du cursus. Ils sont trouvés par les étudiants eux-mêmes ou organisés par des directeurs de recherche, à l’issue d’un travail de prospection. La durée dépend des situations, mais elle doit être compatible avec la scolarité. À titre d’exemples, on citera des stages dans des musées ou des collections privées, à l’Institut des Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), dans un journal ou chez un éditeur. Certains de ces stages peuvent être organisés à l’étranger.

Admission

Condition d'accès

Licence ou équivalent

Droits de scolarité

Frais d'inscription en formation initiale : http://www.paris-sorbonne.fr/

Pré-requis

L’entrée en M1 est de droit pour les étudiants titulaires d’ une licence mention Histoire ainsi que pour les élèves de certaines classes préparatoires (khâgne et prépa-Chartes) et ceux des ENS (conventions), École nationale des Chartes (co-habilitation), Écoles de commerce, IEP, Écoles militaires (convention) ayant obtenu une équivalence ou une validation, après examen de leur dossier. Les titulaires d’une licence d’une autre mention peuvent aussi être admis après examen de leur dossier.
Les exigences requises pour le passage de M1 en M2 sont une note minimale de 13/20 et un accord d’un directeur de recherche.

Pour les étudiants étrangers : possession de l’attestation habituelle d’un bon niveau en langue française parlée et écrite. Deux catégories d’étudiants particuliers, qui ont arrêté leurs études avant le master, ne sont pas rares en Monde contemporain : des actifs soucieux de compléter leur culture ou de progresser dans leur profession, et des retraités d’origines diverses, désireux de reprendre des études d’histoire, pour leur plaisir et pour mieux comprendre les mutations qu’ils ont vécues.

Et après

Poursuite d'études

Au niveau du M1 : entrée en M2 recherche (qui peut être préparé à l’étranger, comme pour le M1, dans le cadre d’Erasmus ou d’une convention avec une université étrangère – candidature à un Master professionnel, à l’ESPE, à un IEP, à une école de journalisme.

Au niveau du M2 : préparation de l’agrégation, d’une thèse, d’un concours de la fonction publique, civile ou militaire - candidature à un Master professionnel.

Insertion professionnelle

Les titulaires du master d'histoire spécialité  "Mondes contemporains" se destinent, soit à la fonction publique (éducation nationale, recherche, conservation du patrimoine, services administratifs divers, y compris au niveau territorial), soit au journalisme, soit au monde associatif ou aux mondes de l’entreprise (services de documentation, d’études, de communication), de la politique et du journalisme.

Un master "Monde contemporain" constitue, par exemple, une bonne voie d’accès aux concours de l’Éducation nationale, de l’administration, des Affaires étrangères, aux concours d’entrée dans les écoles de sciences politiques, de journalisme et de communication et dans certaines écoles militaires, ainsi qu’aux carrières dans les filières du patrimoine et de l’édition.

Passerelles et ré-orientation

Aux cursus indiqués supra, à propos de la poursuite des études, il faut ajouter la possibilité, pour un M1, de préparer un M2 d’histoire (ou d’une autre discipline) dans un autre séminaire (au sein de la spécialité Mondes contemporains ou au sein d’une autre spécialité) et, pour un M2, de suivre, au 2e semestre, une formation aux concours de la fonction publique, qui lui permet de maîtriser les éléments indispensables pour passer l’épreuve de droit public. Les uns et les autres pourront, par ailleurs, suivre le cours optionnel Connaissance de l’entreprise que l’UFR d’histoire va organiser.

Contact(s)

Composante

Lieu(x) d’enseignement

  • Sorbonne - 1, rue Victor Cousin 75005 Paris

Responsable de la Formation

CHAPOUTOT Johann

Email : Johann.Chapoutot @ paris-sorbonne.fr

Contact(s) administratif(s)

CUEILHE Christelle

Email : Christelle.Cueilhe @ paris-sorbonne.fr

Contact

  • UFR : 01 40 46 26 29 / 26 30 / 24 95
  • UFR : secretariat.histoire@paris-sorbonne.fr

Etablissement(s) co-accrédité(s)

  • ECOLE DES CHARTES

PLUS D'INFOS

Crédits ECTS 120

Durée 2

Niveau d'étude
BAC +5

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation initiale

Langue d'enseignement Français

Stage Optionnel (6 mois maximum)

Stage à l'étranger Optionnel (6 mois maximum)

Validation des acquis: Oui

En savoir plus

UFR d'histoire