Master GAELE : Environnement : dynamique des territoires et des société (EDTS)

PDF
Vous êtes ici :

Master GAELE : Environnement : dynamique des territoires et des société (EDTS)

Résumé de la Formation

  • Type de diplôme: Master
  • Domaine: Sciences humaines et sociales
  • Mention: Géographie, aménagement, environnement et logistique des échanges (GAELE)
  • Spécialité: Environnement : dynamique des territoires et des sociétés
  • Finalité du master: Recherche

Présentation

Présentation

Les problématiques environnementales actuelles rendent de plus en plus complexes les pratiques de gestion et d’aménagement de l’espace, nécessitant l’identification d’acteurs aptes à comprendre et analyser les interactions multi-scalaires entre dynamiques spatiales et sociétales. Les mobilités conceptuelles et opérationnelles liées aux questions d’environnement encouragent les approches interdisciplinaires, pertinentes dans l’analyse des dynamiques passées et actuelles en relation avec l’histoire des sociétés. C’est dans cette optique de transversalité disciplinaire que se positionne la nouvelle spécialité EDTS  (Environnement : Dynamiques des Territoires et des Sociétés) qui propose une formation en environnement basée sur des regards croisés entre géographie, anthropologie, ethnologie, écologie et agronomie. Dans ce cadre, la formation est assurée par les équipes pédagogiques des établissements partenaires, à savoir l'Université Paris-Sorbonne, le Muséum national d'Histoire naturelle et AgroParisTech (Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement).

Après une immersion en M1 dans un champ disciplinaire précis, celui de la géographie de l’environnement (parcours GEODEP) ou de l’anthropologie de l’environnement (parcours AE), le M2 met en œuvre une approche interdisciplinaire des enjeux environnementaux qui associe sciences humaines et sociales, sciences agronomiques et sciences écologiques afin d’éclairer les relations sociétés et nature. 

Objectifs et compétences visées

La spécialité EDTS a pour vocation de former des chercheurs et des cadres des métiers de l’environnement et de l’aménagement durables (voir Rubriques « Insertion Professionnelle »).

Les enseignements théoriques et pratiques, enrichis d’interventions d’acteurs issus du monde professionnel, ont pour objectif de former des étudiants :

(i) aptes à faire coopérer différentes disciplines entre elles, à travailler en équipe pluri- et interdisciplinaire et à sortir de son champ disciplinaire,

(ii) sensibilisés aux problèmes d’éthique dans les relations avec les sociétés locales,

(iii) ayant acquis autonomie et pratique du travail de terrain,

(iv) possédant des méthodes d’enquêtes et d’analyses de données,

(v) capables de synthétiser des données d’origine variées et de rédiger des rapports scientifiques,

(vi) aptes à concevoir et à mettre en œuvre un diagnostic interdisciplinaire d’un territoire

et (vii) capables de gérer un projet de son initialisation à son achèvement.

 

En fin de formation, l'étudiant est doté d'un niveau de culture générale élevé et dispose d'une connaissance des grands enjeux et débats actuels français et internationaux dans les domaines de l'environnement et du développement durable notamment.

 

1. Les savoir-faire spécifiques 

- Culture géographique :

  • Capacité d'analyse transversale et multi-échelles des territoires

  • Connaissances spécialisées en géographie de l'environnement (géographie physique, géomorphologie, hydrologie, climatologie, biogéographie, analyse des risques, géoarchéologie, écologie du paysage, etc.)

- Observation, analyses et synthèse :

  • Analyse critique de sources documentaires de différents types (résultats d’enquêtes, littérature scientifique et de vulgarisation, données iconographiques et sonores, données écologiques et géographiques)
  • Collecte en autonomie et en équipe de données de terrain
  • Pilotage d'une enquête quantitative ou qualitatif
  • Construction de la problématique et élaboration d'hypothèses
  • Stratégies et techniques d'échantillonnage et plans de sondages
  • Elaboration et passation d'un questionnaire ou d'un guide d'entretien,
  • Traitement statistique des données recueillies (codage et recodage des variables, vérification de la cohérence de la base, redressement de l'échantillon, tri à plat, tri croisé)
  • Observation directe et observation participante permettant la compréhension des comportements en temps réel
  • Analyse et synthèse des données, sur la base d'allers et retours entre réflexion théorique et résultats empiriques
  • Observations de terrain et relevés topographiques, biogéographiques, mesures géoarchéologiques, etc.

- Diagnostic territorial concerté et étude de solutions :

  • Analyse systématique d'une situation problématique et de son contexte
  • Mobilisation d'outils d'enquête et de méthodes de concertation
  • Formalisation de l'état des lieux
  • Identification et évaluation de solutions
  • Elaboration d'un plan d'actions

- Analyses spatiales, Géomatique :

  • CAO-DAO
  • Télédétection, Photo-interprétation, SIG, MNT (Modèle numérique de terrain)
  • Statistiques appliquées à la géographie pour comprendre et décrire la répartition spatiale de phénomènes 

- Techniques de laboratoire (spécifiques) :

  • Protocoles d'analyse et de recherche,
  • Sédimentologie et traitements chimiques,
  • Traceurs et datation

 

2. Les savoir-faire spécifiques 

  • Conduite d'un projet d'étude
  • Choix d'un objet d'étude, construction d'une problématique originale à résoudre et formalisation des hypothèses à vérifier
  • Conception d'une méthodologie
  • Elaboration d'un rétro-planning et gestion du temps en continu
  • Elaboration et exploitation d'une bibliographie et d'une webographie
  • Gestion d'une veille thématique
  • Mobilisation sélective et synthétique de l'information pertinente
  • Capacité à approfondir un sujet, à l'étudier dans tous ses aspects et à le situer dans son contexte
  • Organisation évènementielle : conception, préparation et organisation de conférences-débats et de tables-rondes
  • Communication écrite et orale en français et en anglais :
  • Animation et valorisation de conférences-débats et de tables-rondes
  • Elaboration du compte rendu d'une conférence-débat
  • Rédaction de rapports d'analyse, d'articles scientifiques et de notes de synthèse, exposé public d'une réflexion argumentée

- Informatique :

  • Recherche et recueil d'informations ciblées sur internet et dans des bases de données spécialisées
  • Traitement de texte : production de documents structurés et de schémas (Word, Writer)
  • Tableur : traitement de données statistiques, création de tableaux et de graphiques (Excel, Calc)
  • Diaporama hypermédia : présentation synthétique de textes, sons, images fixes et animées, liens internes et externes (PowerPoint, Impress)
  • Auto-formation : élargissement autonome et en continu de ses savoirs et de ses savoir-faire 
  • Développement du réseau professionnel

Tutorat

Les étudiants initient leur parcours personnalisé (choix des UE optionnelles), tuteuré par l’équipe pédagogique et en fonction de leur projet professionnel. Un suivi personnalisé sera proposé dès l'entrée en M1 pour accompagner l'étudiant dans la formalisation de son parcours disciplinaire. 

Mobilité internationale

L'Université Paris-Sorbonne encourage ses étudiants à internationaliser leur parcours de formation et leur offre l'opportunité de vivre des expériences à l'international :  Plus d'infos.

Programme

Organisation de la formation

Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l’obtention de 120 ECTS*.

Le master se compose d’Unités d'Enseignements (UE) réparties sur les 4 semestres. Une UE est composée d'un ou de plusieurs Éléments Constitutifs (EC). À chaque UE et/ou EC est affecté un nombre de crédits ECTS. Les enseignements sont semestriels.

Les enseignements sont de trois types : (i) théoriques (consolidation des savoirs disciplinaires fondamentaux), (ii) méthodologiques (acquisition de savoirs-faire spécifiques : techniques d'enquêtes, analyses spatiales, etc.), (iii) et appliqués (mise en situation : stage de terrain, observations, mesures, etc.). 

L’enseignement universitaire est à compléter par un travail personnel important : analyse d'articles, réalisation de mini-projet, rédaction de dossiers et de mémoires, préparation d'exposés, lectures personnelles...

*European Credit Transfer System : Système de Transfert de Crédits Européens

Organisation de la spécialité Environnement : Dynamiques des Territoires et des Sociétés (EDTS)

La spécialité EDTS est une spécialité de master indifférenciée (recherche et professionnel) ouverte à des étudiants en géographie, agronomie, anthropologie, biologie, écologie, ethnologie, sciences de l’environnement, etc. mais aussi à des professionnels justifiant du niveau universitaire requis.

La spécialité EDTS compte 4 parcours :

(i) GEODEP : GEOdynamiques des Espaces Présents et Passés (en M1 et M2) piloté par l'Université Paris-Sorbonne (UFR de Géographie et Aménagement). Responsables : E. Fouache et D. Gramond (delphine.gramond @ paris-sorbonne.fr)

(ii) AE : Anthropologie de l'Environnement (M1 et M2) piloté par le Muséum national d'Histoire naturelle. Responsables : S. Bahuchet et R. Dumez (dumez @ mnhn.fr)

(iii) AST : Agroécologie, Sociétés, Territoires (M2) piloté par AgroParisTech. Responsables : F. Léger (francois.leger @ agroparistech.fr) et T. Bonaudo.

(iv) DEBATS : Développement, Biodiversité, Aménagement des Territoires (M2) piloté par le Muséum national d'Histoire naturelle et AgroParisTech. Responsables : N. Machon (machon @ mnhn.fr) et F. Pinton.

Organisation de la formation :

En M1, la spécialité EDTS est déclinée en 18 ECTS de Tronc Commun (Epistémologie et méthodologie, Anglais, Interdisciplinarité et environnement, etc.), puis de 42 ECTS de spécialisation en géographie de l'environnement (Parcours GEODEP) ou en anthropologie de l'Environnement (Parcours AE). La formation est complété par 12 ECTS de stage. 

En M2, après une introduction à l'Interdisciplinarité (Tronc Commun de 9 ECTS), les étudiants s'orientent :

(i) vers l'un des 3 parcours R/P : GEODEP (dynamiques des milieux, variabilités environnementales, risques, géopatrimoines, etc.), AE (éthno-écologie, savoirs locaux, anthropologie de la conservation) ou AST (systèmes alimentaires, sciences-techniques-sociétés, agro-biodiversité)

(ii) vers le parcours P : DEBATs qui vise à appréhender la dynamique des projets de territoires : conception et pilotage, contextes socio-culturels variés, etc.

Chaque parcours comptent 51 ECTS dont 18 ECTS de savoirs disciplinaires (théoriques et méthodologiques), 9 ECTS de savoirs transdisciplinaires en Environnement et 24 ECTS de mise en situation (stage de recherche ou professionnel, voir Rubrique "Stages")

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

Modalité de contrôle de connaissances : : http://www.paris-sorbonne.fr/mcc

Aménagements particuliers

CALENDRIER UNIVERSITAIRE

La formation étant co-habilitée avec d'autres établissements (MNHN, AgroParisTech), le calendrier universitaire est spécifique à la spécialité EDTS. 

Pour tous renseignements : delphine.gramond @ paris-sorbonne.fr

LIEUX DES ENSEIGNEMENTS

Les enseignements sont dispensés par les équipes pédagogiques des établissements partenaires, sur différents sites parisiens du Vème arrondissement (Institut de Géographie et Aménagement, Muséum national d'Histoire naturelle ou AgroParisTech)

 

. Institut de géographie et aménagement

191 rue Saint Jacques

75005 Paris

Métro : Cluny-La-Sorbonne, Saint-Jacques

RER : Luxembourg, Port-Royal

Secrétariat : 01 44 32 14 39

 

. Muséum national d'Histoire naturelle

57 rue Cuvier

75005 Paris

Métro : Jussieu, Censier-Daubenton

RER : Gare d'Austerlitz

 

. AgroParisTech

16 rue Claude Bernard

75005 Paris

Métro : Les Gobelins, Censier-Daubenton

 

Stages

La politique des stages au sein de la formation est la suivante :

  • en M1, l'étudiant participe à un stage de terrain collectif, encadré par l'équipe pédagogique de la formation, dans un champ disciplinaire précis (géographie de l'environnement ou anthropologie de l'environnement selon le parcours suivi). Ce stage lui permet d'acquérir une autonomie en terme d'observation, de mesures, de formulation d'hypothèses, etc. et fait l'objet d'un rapport évalué. La formation laisse également la possibilité à l'étudiant, après avis de l'équipe pédagogique, d'effectuer un stage personnel dans le cadre d'un projet de recherche ou d'une expérience professionnelle, soit en France, soit à l'étranger (Durée du stage : 6 mois maximum). 
  • en M2, dans la poursuite du M1, l'étudiant participe à un stage de terrain collectif, encadré par l'équipe pédagogique de la formation. Ce stage a pour objectif de confronter l'étudiant aux réalités terrain et de le former aux pratiques opérationnelles de gestion et d'aménagement de l'espace dans un contexte problématique particulier (littoral, montagne, etc.). 
  • en M2 toujours, pour valider son diplôme, l'étudiant aura le choix d'effectuer un stage de recherche ou un stage professionnel (Durée : 6 mois maximum), en France ou à l'étranger, sous la direction d'un(e) enseignant(e) de l'équipe pédagogique. Ce stage fera l'objet d'un rapport écrit suivi d'une soutenance orale. 

Admission

Condition d'accès

Selon le parcours envisagé dans le cadre du master, le profil des étudiants ciblés est prioritairement celui de titulaires d'une licence de Sciences Humaines et Sociales (Géographie, socio-anthropologie, histoire) ou de Sciences de la Vie et de la Terre (Environnement, écologie, biologie, géologie, agronomie). D'autres profils peuvent potentiellement être concernés selon la qualité du dossier et la motivation du candidat.  

Le recrutement se fait en concertation pour les parcours AE, AST et GEODEP (M1, M2) afin d’optimiser l’orientation des étudiants. Outre le niveau académique, la lettre de motivation est un critère important ; la capacité de l’étudiant à expliciter son intérêt pour les champs disciplinaires mais aussi pour l’interdisciplinarité est attendue. DEBATS, recrutant majoritairement des étudiants ou des professionnels étrangers, à son propre jury (MNHN, AGroParisTech, Montpellier 2).

Pour postuler en formation initiale  :
-Pour l’accès en Master 1ère année et  2ème année :

http://ecandidat.paris-sorbonne.fr

 

Plus d'information auprès du service des inscriptions administratives
Tél. : 01 40 46 25 49

Contact :  http://scolarite.contact.paris-sorbonne.fr  et en préciser l'objet de votre demande "admission master" .

 

Pour postuler en formation continue  :
www.paris-sorbonne.fr/la-formation-continue
Tél. : 01 53 42 30 39
Courriel : reprise.etudes @ paris-sorbonne.fr (reprise.etudes @ paris-sorbonne.fr)

 

Droits de scolarité

Frais d'inscription en formation initiale : http://www.paris-sorbonne.fr/

Pré-requis

De solides connaissances dans les champs disciplinaires de la géographie de l'environnement (géographie physique dont géomorphologie, hydrologie, climatologie et biogéographie) sont nécessaires pour réussir. 

Et après

Poursuite d'études

Préparation d'une thèse.

Insertion professionnelle

En se basant sur ce que sont devenus les étudiants ayant obtenu leur diplôme de master au cours des dernières années et n’ayant pas continué vers la préparation d’une thèse, les offres d’emploi identifiées sont :

  • chargé de mission en bureau d’études privé
  • chargé de mission dans les collectivités territoriales (DDE, Syndicats de bassin, Parc Naturel....) ou dans les organismes publics ou para-publics (CEMAGREF, RTM, ONF...)
  • création de bureaux d’études
  • experts auprès des ministères
  • experts européens

Contact(s)

Composante

Responsable de la Formation

GRAMOND Delphine

Email : Delphine.Gramond @ paris-sorbonne.fr

Contact(s) administratif(s)

POULET Sylvaine


Tél : 01 44 32 14 36

Email : Sylvaine.Poulet @ paris-sorbonne.fr

Contact

  • 01 44 32 14 36 ou 01 44 32 14 44

Etablissement(s) co-accrédité(s)

  • Muséum national d'Histoire Naturelle

PLUS D'INFOS

Crédits ECTS 120

Durée 2 ans

Niveau d'étude
BAC +5

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation initiale

Langue d'enseignement Français

Stage Obligatoire (6 mois maximum)

Stage à l'étranger Optionnel (6 mois maximum)

Validation des acquis: Oui