La poésie au XIXè siècle : Réécritures poétiques

La poésie au XIXè siècle : Réécritures poétiques

Discipline rare Non

Présentation

La poésie entre au-delà et en deçà.

I. Nerval, Baudelaire

La poésie, ce “langage des dieux”, a traditionnellement manifesté une attraction privilégiée pour toutes les formes d’élévation, philosophique, morale, religieuse, esthétique. Si cette attraction vers les hauteurs perdure au XIXe siècle, elle est désormais concurrencée par une attraction de sens inverse — un vertige du gouffre —, qu’elle prenne la forme d’une descente aux enfers, d’une exploration des couches les plus obscures du sujet ou d’une descente dans les profondeurs du langage.

Au premier semestre, après une mise en perspective, on s’interrogera plus spécialement sur les cas de Nerval et de Baudelaire.

Volume horaire

  • CM : 2h
  • Nombre de semaines : 13
Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante

Responsable(s)

MARCHAL Bertrand

Email : Bertrand.Marchal @ paris-sorbonne.fr