Poétique et rhétorique de la Renaissance

Poétique et rhétorique de la Renaissance

Discipline rare Non

Présentation

Aimer les mots au XVIe siècle

À partir d’un large choix de textes littéraires et métalittéraires, on s’interrogera sur les modalités et les enjeux de la création verbale au XVIe siècle. À travers ces expérimentations langagières débridées,  voire  provocatrices, il s’agira  d’approfondir  la  manière  dont  se  vivent,  dans  une  littérature  d’imitation,  le  rapport  aux  modèles,  les  ambitions  pour  la langue,  la  matérialité  des  langages  et  des styles,  et  l’émergence  de  singularités  d’auteurs. 

Volume horaire

  • CM : 2 h
  • Modalité de controle: Controle continu

Syllabus

Les  corpus  envisagés  impliqueront  quatre  grands ensembles :  Rabelais  et  ses  imitateurs ; la  poésie  et  notamment  la  Pléiade ; Montaigne ; arts  poétiques et lexicographie.

 

Bibliographie

J. Lecointe, L’Idéal et la Différence. La perception de la personnalité littéraire à la Renaissance, Genève, Droz, 1993.

J.-Ch. Monferran, L’école des Muses. Les arts poétiques français à la Renaissance (1548-1610). Sébillet, Du Bellay, Peletier et les autres, Genève, Droz, 2011.

Vocabulaire et création poétique dans les jeunes années de la Pléiade (1547-1555), éd. M.-D. Legrand et K. Cameron, Paris, Champion, 2013.

Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante