Sociologie des monarchies pétrolières arabes

Sociologie des monarchies pétrolières arabes

Discipline rare Non

Présentation

Depuis le premier choc pétrolier de 1973, les monarchies pétrolières du Golfe arabique ont connu un rythme de développement économique sans précédent dans l’histoire contemporaine, et ont donné naissance à des sociétés uniques au monde : dans plusieurs pays (Qatar, Koweït, Emirats), les citoyens nationaux ne constituent plus qu’une infime partie de la population, et partout des secteurs économiques entiers sont aux mains d’élites étrangères ; la dépendance pétrolière ou gazière a diminué, et de nouveaux hubs médiatiques, commerciaux ou technologiques mondiaux ont émergé, à l’instar de Doha et Dubaï ; leur poids géopolitique n’a cessé de grandir, comme l’ont illustré les interventions de plus en plus délibérées des pays du Golfe en Libye, Égypte ou Syrie. En revanche, les structures patriarcales et tribales traditionnelles ont largement résisté à toutes les formes de modernisation politique qui ont traversé le monde arabe durant les quarante dernières années (socialisme arabe, libéralisme, islamisme et plus récemment le Printemps Arabe de 2011). Ce cours proposera une sociologie des Pays du Golfe sous tous leurs aspects (politique, économie, société, culture), tentera de résoudre l’énigme de leur (apparente) stabilité, tout en identifiant les ferments de déstabilisation future, qu’ils viennent des populations nationales, de l’autonomisation des bureaucraties ou du secteur commercial à l’égard des familles régnantes, ou encore de la vampirisation accrue des ressources nécessaire au maintien du status-quo. Enfin, on argumentera que les Pays du Golfe ne sont aucunement une anomalie « orientale » dans le monde contemporain : avant-postes de la globalisation du XXIe siècle, leurs formations sociales commencent à se dupliquer dans de nombreux autres pays du monde.

 

Volume horaire

  • TD : 2h
  • Nombre de semaines : 13

Syllabus

Bibliographie indicative :

J. Crystal, Oil and Politics in the Gulf. Rulers and Merchants in Kuwait and Qatar (Cambridge : CUP, 1995)

K.A. Chaudhry, The Price of Wealth. Economies and Institutions in the Middle East (Ithaca : Cornell UP, 1997)

F.G. Gause, Oil Monarchies. Domestic and Security Challenges in the Arab Gulf States (New York : Council of Foreign Relations Press, 1994)

M. Herb, All in the Family. Absolutism, Revolution and Democracy in the Middle Eastern Monarchies (Albany : SUNY Press, 1999) 

J. Fox, N. Mourtada-Sabbah & M. Al Mutawa (eds), Globalization and the Gulf (Londres : Routledge, 2006)

L. Louer, Transnational Shia Politics. Religious and Political Networks in the Gulf (Londres : Hurst, 2008) 

M. Valéri, Oman. Politics and Society in the Qaboos State (Londres : Hurst, 2009)

St. Hertog, Princes, Brokers and Bureaucrats. Oil and the State in Saudi Arabia (Ithaca : Cornell UP, 2011) 

D. Davidson, After the Sheikhs. The Coming Collapse of the Gulf Monarchies (Londres : Hurst, 2012)

M. al-Rasheed, A Most Masculine State : Gender, Politics and Religion in Saudi Arabia (Cambridge : CUP, 2013)

W. Gueraiche, Géopolitique de Dubai et des Émirats arabes unis (Nancy : Éd. de l’Arbre Bleu, 2014)

Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante