Cours magistral

Cours magistral

Discipline rare Non

Présentation

Année 2017/2018

Histoire de la philosophie politique moderne. De Machiavel à Tocqueville

Doit-on envisager la modernité politique comme l’avènement des théories du droit naturel et du contrat social ? Faut-il envisager la constitution de la philosophie politique moderne comme théorie de la souveraineté et science du droit politique ? En accordant toute son importance aux théories de l’art de gouverner, qui ne sont pas toutes contractualistes (Machiavel et Montesquieu notamment), ce cours se propose d’esquisser une autre généalogie de la modernité politique. Tout en analysant les concepts fondamentaux de la philosophie politique moderne (Souveraineté et Gouvernement, Etat et Société, Loi et Législateur, Education et Corruption, Liberté naturelle et Liberté politique), il proposera de revenir sur les controverses majeures du XVIIe et du XVIIIe siècle. La distinction entre science et art politique sera au cœur de l’enquête.

Le cours sera organisé en deux temps :

I. Les théories du contrat (Hobbes, Locke, Rousseau)

II. L’art de gouverner (Machiavel, Montesquieu)

Syllabus

  • Machiavel, Le Prince, trad. M. Gaille, Paris, Le livre de Poche, 2000.
  • Machiavel, Discours sur la première Décade de Tite-Live, trad. Alessandro Fontana et Xavier Tabet, Paris, Gallimard, 2004
  • Hobbes, Léviathan, trad. F. Tricaud, Paris, Sirey, 1974, 2000, chap. X à XXVI.
  • Locke, Traité du gouvernement civil, tr. D. Mazel, Paris, GF-Flammarion, 1992 ; trad. J.-F. Spitz, PUF, 1995.
  • Montesquieu, De l’esprit des lois, Paris, GF-Flammarion, livres I à XIX.
  • Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, B. Bachofen et B. Bernardiéd., ParisGF-Flammarion, 2001.
  • Rousseau, Du contrat social, B. Bernardiéd., Paris, GF-Flammarion, 2001.
  • Rousseau, Lettre à d’Alembert sur les spectacles, Paris, GF-Flammarion, 2003.
  • Wollestonecraft, Défense des droits des femmes, Paris, Folio, 2016
  • Condorcet, Réflexions sur l’esclavage des nègres, Paris, GF-Flammarion, 2009
  • Condorcet, Sur l’admission des femmes au droit de cité.

Autres lectures recommandées :

Althusser L., Politique et histoire, Cours à l’ENS, 1955-1972, F. Matheron éd., Paris, Seuil, 2006

  • Althusser L., Politique et histoire, de Machiavel à Marx, F. Matheron éd., Paris, Seuil, 2006.
  • Audard C., Qu’est-ce que le libéralisme ?, Paris, Gallimard, 2009.
  • Audier S., Les Théories de la république, Paris, La Découverte, 2004.
  • Bernardi B., Le Principe d’obligation : une aporie de la modernité politique, Paris, Vrin, 2007.
  • Gauchet M., La Révolution des droits de l’homme, Paris, Gallimard, 1989.
  • Jaume L., Les Origines philosophiques du libéralisme, Paris, Flammarion, 2010.
  • Manent P., Cours familier de philosophie politique, Paris, Gallimard, 2001.
  • Manent P., Histoire intellectuelle du libéralisme, rééd. Paris, Fayard, 2012.
  • Manent P., Naissances de la politique moderne. Machiavel, Hobbes, Rousseau, 1977, rééd. Paris, Payot, 2007.
  • Manin B., Principes du gouvernement représentatif, Paris, Flammarion, « Champs essais », 2012.
  • Scott J., La Citoyenne paradoxale, trad. C. Pratt, Paris, Albin Michel, 1998
  • Strauss L., Qu’est-ce que la philosophie politique ?, trad. O. Seyden, Paris, P.U.F., 1992.
  • Strauss L., « Les trois vagues de la modernité », in La Philosophie politique et l’histoire, trad. O. Seyden, Paris, Librairie Générale Française, 2008, p. 211-235.
  • Terrel J., Les Théories du pacte social, Paris, Seuil, 2001.
Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante