American Gothic

American Gothic

Discipline rare Non

Présentation

LE GOTHIQUE AMÉRICAIN : ÉCRITURES ET RÉÉCRITURES (M4ANM419)

Le programme est le même que celui du séminaire de M1.

Le mémoire de M2 s’attachera à creuser à l’intérieur du corpus « gothique américain », choisi en accord avec le directeur de recherche, une dimension théorique et spéculative (soit dans une démarche d’analyse littéraire, soit dans une réflexion sur les liens entre psychanalyse et esthétique).

 Les œuvres retenues pourront varier en fonction des participants. Une place plus large sera faite à l’apport des étudiants en cours de recherche. La dimension théorique élaborée en M1 sera élargie et approfondie en M2. Par exemple, d’autres textes à la lisière des interrogations entre théorie littéraire et réflexion sur les fonctionnements psychiques seront abordés comme les écrits de William James, Moïse et le Monothéisme de Freud, le Traumatisme de Ferenczi, les écrits d’autres philosophes sur le sublime (Longin, Kant, Lyotard…)

Ce séminaire vise à dessiner les contours d’un courant littéraire qui semble être le pendant d’un genre anglais homogène faisant florès à la toute fin du XVIIIe siècle (1764-1810), alors qu’aux Etats-Unis, il s’agit plutôt d’un courant qui parcourt de façon souterraine tout le XIXe et poursuit ses ramifications spécifiques dans la fiction la plus contemporaine. A partir de la formule du narrateur non fiable et de l’écriture de la folie, s’élabore ainsi une littérature où les chimères et le surnaturel sont remplacés par l’instabilité de toute perception, et le possible basculement vers l’insensé. Se forge dès lors une véritable contre-culture dont la parole inquiète s’oppose en contrepoint aux discours de la raison triomphante et de l’expansionnisme commercial. A partir de l’exemple fondateur de Charles Brocken Brown (1771-1810) et à travers tout le XIXe siècle (Poe, Hawthorne, Melville, Bierce, James…), on tentera de saisir les modalités formelles d’une littérature de la peur qui s’inscrit dans des représentations telles que le double, le spectre, l’Inquiétante étrangeté, la fragmentation… Seront conjointement utilisés des textes de théorie esthétique, en particulier autour de la question du Sublime, et des écrits  psychanalytiques. L’optique de ce séminaire n’est cependant pas la psychanalyse dite appliquée, mais au contraire, la recherche dans le corpus littéraire américain, notamment du XIXe siècle, mais ensuite confirmées (ou non) au XXe siècle, d’intuitions sur les fonctionnements de la psyché en regard de la découverte freudienne.

Sur le versant moderne et contemporain, seront abordés des auteurs comme W. Faulkner, Flannery O’Connor, Tennessee Williams, Truman Capote, Toni Morrison, Paul Auster, Fanny Howe, Joyce Carol Oates, Don DeLillo, Jayne Ann Phillips…. La liste sera établie en début d’année en concertation avec les participants.

Au deuxième semestre, en particulier, on s’attachera également à l’étude de plusieurs films qui contribuent à la redéfinition contemporaine du gothique : Rebecca de Hitchcock, Suddenly Last Summer de Mankiewicz, The Night of the Hunter de Laughton, The Shining de Kubrick.

Syllabus

Corpus de base (XIXe)

Charles Brockden Brown, Edgar Huntly. Ed. Barnard & Shapiro. Indianapolis: Hackett Publishing Cy. 2006.

Edgar Allan Poe, The Portable Edgar Allan Poe (Penguin Classics, 2006)

Nathaniel Hawthorne, The Scarlet Letter. (Norton Critical Edition, 2006)

Henry James, Ghost Stories of Henry James (M. Scofield ed.. Wordsworth edition, 2008).

Corpus (XXe): à déterminer suivant les recherches menées par les participants et sera fixé en septembre).

Bibliographie critique et  théorique non exhaustive :

Abraham et Torok, L’Ecorce et le Noyau (Paris, Flammarion, 1996)

Agamben, Giorgio. Le langage et la mort (Paris, Bourgois, 1991)

Amfreville, Marc. Charles Brockden Brown (Paris, Belin, Voix américaines, 2000)

                            Écrits en souffrance (Paris, Michel Houdiard, 2009)

Burke, A Philosophical Enquiry Into the Origins of Our Ideas of the Sublime and the Beautiful (1757; Oxford UP, 1990)

Deleuze, Gilles, Critique et Clinique (Le Minuit, 1993).

Freud, Essais de Psychanalyse Appliquée (Gallimard, 1976)

Jenny Laurent, La Terreur et les Signes (Paris, Gallimard, 1982)

Fiedler, Leslie: Love and Death in the American Novel (New York, Criterion Books, 1961

Punter, David, The Literature of Terror, 2 volumes (Longman, 1996)

Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante

Responsable(s)

AMFREVILLE Marc

Email : Marc.Amfreville @ paris-sorbonne.fr