Philosophie de l'art 2

Philosophie de l'art 2

Discipline rare Non

Présentation

Année 2017/2018

La pathologie dans l’art 

Nombre de tableaux, de romans et de films figurent des pathologies, physiques ou psychiques, suivant au plus près leurs manifestations, voire en faisant l’objet principal de leur déploiement. Nous proposons dans ce séminaire d’interroger la valeur de ces représentations, qui peut être narrative ou plastique, symbolique ou réaliste. Il s’agira ainsi de porter l’attention sur ces motifs et sur leur sens propre, et non par exemple sur les œuvres ou les artistes considérés comme malades, même si les questions peuvent être, à l’occasion, liées. Cette recherche nous amènera ainsi à interroger les différentes interprétations qui peuvent être faites de la présence de la pathologie dans l’art, pour tenter de revenir aux enjeux spécifiquement artistiques, en passant, évidemment, par une réflexion sur ce que l’on nomme « pathologie ».

Syllabus

Bibliographie indicative. Des références complémentaires seront données au cours du semestre.

Canguilhem, G., Le normal et le pathologique [1966, 1978], PUF Quadrige, 2013.

Charcot, J.-M., et Richer, P., Les démoniaques dans l’art suivi de « La foi qui guérit », présentation par Pierre Fédida et Georges Didi-Huberman, Macula, 1984.

Foucault, M., Naissance de la clinique [1963], PUF Quadrige, 2015.

Freud, S., Le délire et les rêves dans la Gradiva de W. Jensen [1906], Folio, 1986.

Kristeva, J., Pouvoirs de l’horreur [1980], Points Seuil, 1983.

Nordau, M., Dégénérescence [1892], Félix Alcan, 1894.

L’âme au corps. Arts et sciences 1793-1993, sous la direction de J. Clair (catalogue d’exposition, Paris, Galeries nationales du Grand Palais, 19 octobre 1993 – 24 janvier 1994), Electa, 1993.

Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante