Littérature et Civiilisation en Grande-Bretagne au 19e

Littérature et Civiilisation en Grande-Bretagne au 19e

Discipline rare Non

Présentation

L'écriture du soi dans les littératures post-coloniales (M2AN408S)

Another Life : tel est le titre surprenant de l'autobiographie en vers livrée par le poète caribéen Derek Walcott. Quelques années plus tard, avec Midnight's Children, Salman Rushdie signait ce qui reste sans doute le texte le plus canonique des littératures dites post-coloniales en déclinant au pluriel l'histoire de sa vie, et en la conjugant de concert avec le destin de la tout jeune nation indienne. En effet, si l'écriture du soi est une tradition ancienne, prolifique, et souvent prestigieuse, dans les littératures européennes, elle pose problème dans des contextes où l'identité et la sphère de l'intime sont devenues problématiques. Le sujet décolonisé a vu, au cours de la période coloniale et peut-être même après, sa représentation de soi-même niée ou absolument déformée, tandis que la posture de l'écrivain était rendue impossible par confiscation impériale de toute autorité ; ainsi, ni le soi qui écrit, ni le soi dont l'expérience se raconte, ne sont des perspectives imaginables. De surcroît, l'impératif de lutte politique qui a dominé les littératures se décolonisant a tout fait pour que le for intérieur se voie relégué au rang des scories de la représentation, voire, d'ornement suspect, ou anecdotique. On se demandera quelle forme peut alors prendre cette écriture placée sous le signe d'une triple impossibilité, mais qui continue de s'écrire, peut-être parce qu'elle vaut pour témoignage autant que pour confession, ou parce que son déplacement perpétuel, sa dislocation naturelle, en disent long sur la communauté dont elle émerge. Quel est ce reste en résistance qui fait que le genre autobiographique que tout empêchait demeure vivace, et permette d'embrasser des problématiques qui valent, aussi, pour l'ensemble de l'immense corpus "postcolonial" ? 

Volume horaire

  • CM : 2h

Syllabus

Corpus :  

Kincaid, Jamaica. The Autobiography of my Mother. 1996. London: Penguin, 1997.

Lamming, George. In the Castle of my Skin. 1953. Ann Arbor: U of Michigan P, Ann Arbor Paperbacks, 1991.

Rushdie, Salman. Midnight's Children. 1981. London: Random House, 2006.

Sources secondaires littéraires :  Adichie, Chimamanda Ngozi. Americanah. 2013.

Coetzee, J.M. Boyhood (1997), Youth (2002), Summertime (2009).

Emecheta, Buchi. Head Above Water. 1986.

Frame, Janet. The Lagoon. 1951.

Naipaul. A House for Mr. Biswas. 1961.

Walcott, Derek. Another Life. 1973.

Sources secondaires théoriques : Ashcroft, Bill, Gareth Griffiths and Helen Tiffin. The Empire Writes Back. 1989. 2nd ed. London and New York: Routledge, 2002.

----, ed. The Post-Colonial Studies Reader. 1995. 2nd ed. London and New York: Routledge, 2006.

Boehmer, Elleke. Colonial and Postcolonial Literatures. 1995. 2nd ed. Oxford: OUP, 2005.

Fanon, Franz. Les Damnés de la terre. (1961). Paris: La Découverte, 2004.

Whitlock, Gillian. Postcolonial Life Narratives. Oxford: OUP, 2015.

Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante

Responsable(s)

WALLART Kerry-Jane

Email : kjwallart @ yahoo.fr