L'Amérique et ses images

L'Amérique et ses images

Discipline rare Non

Présentation

QUAND LIRE C’EST VOIR: LA LITTERATURE AMERICAINE ET LES POUVOIRS DE L’IMAGE  (XIXème-XXIème siècles) (M2AN418S)

Ce séminaire est consacré aux rapports entre texte et image dans la littérature et les arts américains et s’attache à rendre compte de ces phénomènes d’intermédialité en combinant une réflexion théorique et des études critiques d’œuvres majeures.

Il s’agira d’abord d’examiner l’effet-image et les enjeux esthétiques de l’image racontée ou citée dans le texte fictionnel ou non-fictionnel. On s’intéressera au fonctionnement du portrait et de la description qui font dialoguer le texte avec la peinture, la photographie, voire avec le cinéma : du portrait et son pouvoir chez Poe au spectacle indicible de la nature chez Thoreau, de la référence ironique à la peinture chez James jusqu’à l’ekphrasis filmique dans The Book of Illusions de Paul Auster. L’écrivain se fait critique et la représentation y gagne en réflexivité.

En un second temps on explorera le visuel du texte et les jeux typographiques qui spatialisent la page en exhibant sa matérialité. Un choix d’œuvres des XXème et XXIème siècles illustrera notamment la pratique du collage chère aux modernistes (Dos Passos), les procédés des calligrammes et l’emploi des couleurs (Danielewski), les découpages qui font d’un roman comme Tree of Codes (Safran-Foer) un « livre-sculpture », et autres techniques brouillant la frontière entre lisible et visible, et parfois entre prose et poésie.

Le dernier volet portera sur la présence effective de l’image-icône dans le texte contemporain et les effets d’hybridité qui en découlent. Dessins et photographies insérés dans le texte instaurent une collaboration entre l’écrivain et l’artiste plasticien, tandis que de son côté le lecteur devient spectateur. Quelle tension produit l’image ? Quel est le statut du roman graphique ? On abordera pour finir le cas d’un roman électronique avec le remarquable TOC de Steve Tomasula.

Une partie des séances sera consacrée aux travaux des étudiants. Une bibliographie plus détaillée et des directives méthodologiques seront fournies lors des premières séances.

Les sujets de mémoire peuvent ne pas avoir de rapport direct avec le thème du séminaire, mais doivent porter sur un corpus américain. On peut contacter Mme Sammarcelli par courrier électronique ou par l’intermédiaire de l’UFR d’anglais.

Volume horaire

  • CM : 2h

Syllabus

Programme provisoire et non limitatif :

Edgar Allan Poe, Tales : « The Oval Portrait », « Ligeia »

Henry David Thoreau, Walden, or Life in the Woods (1854)

Henry James, « The Liar » (1888), « The Real Thing » (1892)

John Dos Passos, The 42nd Parallel (1930)

Paul Auster, The Book of Illusions (2002)

Mark Z. Danielewski, House of Leaves (2000), Only Revolutions (2006)

Jonathan Safran Foer, Tree of Codes (2010)

Lance Olsen, Hideous Beauties (2003), Theories of Forgetting (2014)

Steve Tomasula, The Book of Portraiture (2004), TOC: A New-Media Novel (2009)

Percival Everett, Percival Everett by Virgil Russell (2013)

Bibliographie indicative (à compléter à la rentrée) :

Roland Barthes, S/Z, Paris, Seuil, 1970

Daniel Bergez, Littérature et peinture, Paris, Armand Colin, 2006

Georges Didi-Huberman, Ce que nous voyons, ce qui nous regarde, Paris, Minuit, 1992

Gérard Genette, « Discours du récit », in Figures III, Paris, Seuil, 1972.

Laurent Jenny, La Parole singulière, Paris, Belin, 1990

Liliane Louvel, L’Œil du texte, P. U. du Mirail, 1998

Agnès Minazzoli, La Première ombre : réflexion sur le miroir et la pensée, Paris, Minuit, 1990.

W.J.T. Mitchell, Picture Theory, U. of Chicago Press, 1994

Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante

Responsable(s)

SAMMARCELLI Francoise

Email : frasamm @ club-internet.fr