Histoire sociale et politique ( fin du Moyen Age )

Histoire sociale et politique ( fin du Moyen Age )

Discipline rare Non

Présentation

L’Italie de la Renaissance (vers 1380 – vers 1500). Une problématique de la Renaissance : le prince, la cité, l’Etat, la guerre et la paix.

Ce cours étudie le XVe siècle italien ; ce que l’on nomme, depuis les humanistes soucieux de marquer la rupture qui se serait alors opérée avec les temps obscurs de l’âge moyen, la Renaissance. Il entend d’abord examiner comment la carte politique de l’Italie est bouleversée en un temps où la guerre paraît être le moteur de l’histoire. Durant le long combat qui est alors engagé entre les communes et les seigneuries, une expression du politique semble progressivement prendre le pas sur l’autre parce qu’advient le temps des princes. Seront examinées la Milan des Visconti et des Sforza et la Florence des Médicis. Puis il s’agira de voir comment les puissances italiennes s’opposèrent en un choc des imaginaires politiques et des cultures, en un combat qui concernait la nature même du politique, avant que de partir à la recherche de la définition de l’Etat qui est en gestation, entre guerre et paix.

Volume horaire

  • CM : 1h
  • TD : 2h
  • Nombre de semaines : 13
Diplômes intégrant cette UE

En bref

Crédits ECTS 5

Niveau d'étude BAC +3

Langue d'enseignement
Français

Contact(s)

Composante

Responsable(s)

CROUZET PAVAN Elisabeth

Email : Elisabeth.Crouzet_Pavan @ paris-sorbonne.fr

Lieu(x)

  • Sorbonne - 1, rue Victor Cousin 75005 Paris