Force publique XIXe-XXE

Force publique XIXe-XXE

Discipline rare Non

Présentation

Insécurité, contrôle sociale, forces de l'ordre, XIX-XXIe

Crime, sécurité, antiterrorisme et contrôle social : les forces de l’ordre au carrefour de l’histoire de France, XIXe-XXe siècle

De l’impitoyable Javert à Navarro, le policier est l’une des figures familières de l’imaginaire national, plus souvent menaçante ou brocardée que célébrée. Son histoire permet d’étudier, sous un angle original, la construction de l’État, les coulisses de la vie politique, les pratiques et les images de l’ordre et de la déviance, la colonisation, l’instrumentalisation de la sécurité, les relations entre sécurité intérieure et Défense. Le cours et les TD, regroupés le mardi matin, replacent l’organisation, les pratiques et les représentations des composantes du système policier français, ainsi que les mutations de l’insécurité, dans l’histoire politique, sociale et militaire du pays.

Semestre 1 - De Fouché aux limiers de la Belle Époque : construction  et professionnalisation du système de sécurité français au XIXe siècle.

De la pacification impériale à la crise sécuritaire de la Belle Époque, de la répression des révoltes villageoises à celle des journées révolutionnaires et des grèves ouvrières, l'histoire de l’action des gendarmes et des policiers éclaire les grands enjeux politiques et sociaux du siècle de la démocratisation, la républicanisation de la force publique, ainsi que les premières étapes de la professionnalisation et de la modernisation du maintien de l’ordre et de la police judiciaire.

Volume horaire

  • CM : 1h
  • TD : 2h
  • Nombre de semaines : 13
Diplômes intégrant cette UE

En bref

Crédits ECTS 5

Niveau d'étude BAC +3

Langue d'enseignement
Français

Contact(s)

Composante

Responsable(s)

LUC Jean-Noel

Email : Jean-Noel.Luc @ paris-sorbonne.fr

Lieu(x)

  • Sorbonne - 1, rue Victor Cousin 75005 Paris