Culture Lusophone Portugal

Culture Lusophone Portugal

Discipline rare Non

Présentation

Culture portugaise et cinéma

Ce cours propose une réflexion sur l’histoire du cinéma portugais, à partir surtout des années 60, et la capacité de résistance des images à toute forme de représentation homogène. Utilisant la notion d’écart (Rancière) et faisant dialoguer esthétique, histoire et image, nous analyserons un ensemble de films-clés : Verdes Anos (1963), de Paulo Rocha, Acto da Primavera (1963), de Manoel de Oliveira, India (1975), de António Faria, Os demónios de Alcacer Quibir (1977), de José Fonseca e Costa, Tabou (2012) de Miguel Gomes et Cavalo Dinheiro (2014), de Pedro Costa.

Volume horaire

  • TD : 1h30
  • Nombre de semaines : 13
  • Modalité de controle: Controle mixte

Syllabus

BAECQUE, Antoine, L’Histoire-caméra, Paris : Gallimard, 2008.

BASTO, Maria-Benedita, « Arrêt sur Tabou : transferts et (trans)mémoires d’Afrique dans l’essor du cinéma portugais contemporain», in N. Fourtané ; M. Guiraud (dir.) Emprunts et transferts culturels : du monde luso-hispanophone vers l’Europe, Nancy : Presses Universitaires de Nancy, 2012, p. 27-37.

MONTEIRO, Paulo Filipe, «O fardo de uma nação», inNuno Figueiredo ; Dinis Guarda (orgs.), Portugal : um retrato cinematográfico, Número – Arte e Cultura, 2004, p. 22-69.

PASSEK, Jean-Loup, Le cinéma portugais, Paris : L’Equerre/Centre Georges Pompidou, 1982.

RANCIÈRE, Jacques, Les écarts du cinéma, Paris : La Fabrique, 2011.

Diplômes intégrant cette UE

En bref

Contact(s)

Composante

Responsable(s)

BASTO Maria-Benedita

Email : Maria-Benedita.Basto @ paris-sorbonne.fr