• Composante

    PHILOSOPHIE

Discipline rare

Non

Description et objectifs

Empirisme, Scepticisme, Rationalisme

L’empirisme, entendu comme cette thèse génétique qui reconduit la totalité de nos représentations à une source de nature expérientielle, a-t-il pour conséquence un scepticisme, et si oui de quel degré ?

Nous nous demanderons si l’empirisme, dont il conviendra de retracer la constitution historique et d’interroger la consistance philosophique, thématise et assume une telle conséquence sceptique.

Nous analyserons également la nature et la fonction de ce spectre que le scepticisme constitue pour le rationalisme, entendu comme la position génétique contradictoire de l’empirisme, et dont nous verrons toutefois que l’unité fait clairement question. Ce spectre sceptique peut aussi bien représenter un défi redoutable pour le rationalisme, qu’être retourné par ce dernier contre l’empirisme dont il procède et qu’il falsifierait en vertu de son caractère intenable. Nous verrons que l’usage rationaliste du spectre sceptique engage au fond l’identité du rationalisme lui-même, en tant qu’elle se constitue avec et contre celle de son opposé empiriste.

 

Lire plus

Syllabus

Bibliographie

Bacon, Novum Organum

Diderot et d’Alembert (éd.), Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, art. « Empirisme »

Hume, Traité de la nature humaine

            Enquête sur l’entendement humain

            Dialogues sur la religion naturelle

Kant, Critique de la raison pure

            Prolégomènes à toute métaphysique future qui pourra se présenter comme science

            Critique de la raison pratique

            Les Progrès de la métaphysique

            Logique

Leibniz, Nouveaux Essais sur l’entendement humain

            Monadologie

            Principes de la nature et de la grâce

Locke, Essai sur l’entendement humain

Newton, Principes mathématiques de la philosophie naturelle

            Optique

Lire plus